03 74 28 01 29
CABINET D'EXPERTISE COMPTABLE

Sci & immobilier

Le cabinet comptable expert en SCI & Immobilier


SCI & IMMOBILIER : un cabinet comptable à votre service

Vous êtes associé dans une SCI ? Vous envisagez un investissement et vous vous interrogez sur l’opportunité de créer une SCI ? Vous souhaitez qu’un expert-comptable vous aide à établir les documents fiscaux et juridiques de votre SCI ?
Le cabinet comptable Quanteos vous propose un accompagnement personnalisé afin d’encadrer l’ensemble des questions fiscales et comptables de votre SCI.

Les SCI  sociétés civiles immobilières ont pour but de permettre l’acquisition et la gestion d’un patrimoine immobilier. D’une grande liberté de fonctionnement, elles sont tout de même soumises à quelques obligations légales pour la tenue de leurs comptes.

Tenir une comptabilité conforme au plan comptable générale (PCG) est une obligation légale

Sci immobiler Société civile immobilière

Quanteos, le cabinet comptable au service des SCI

Quanteos, vous permet de vous décharger des formalités comptables et fiscales :

  • Aide à la création : rédaction des statuts, formalités auprès du greffe du Tribunal de Commerce.
  • Etablissement des comptes annuels, appelé « bilan comptable » et télédéclaration à l’administration fiscal.
  • Déclarations de TVA et d’IS.
  • Aide à la déclaration des revenus : nos clients reçoivent chaque année les chiffres à reporter sur leur déclaration des revenus (déclaration 2042 C-PRO)

Quanteos assure une mission de conseil au quotidien auprès des SCI :

  • Choix entre du régime fiscal le mieux adapté : IR ou IS (impôt sur le revenu / impôt sur les sociétés).
  • Etude des conséquences économiques et fiscales de l’achat ou de la vente d’un immeuble (logement ou immeuble professionnel)

Un expert répond à vos questions

SCI à l’IR ou à l’IS ?

La SCI à l‘impôt sur le revenu est répandue mais, ces dernières années, la SCI à l’IS est devenue plus courante en raison du niveau d’imposition subie par les SCI à l’IR lors de la revente de l’immeuble. La SCI à l’IR est transparente fiscalement, c’est-à-dire que ce sont les associés qui sont soumis à l’impôt sur le revenu, pour leur quote-part de résultat (dans la catégorie des revenus fonciers). Les plus-values réalisées lors de la revente des immeubles sont soumises au régime des plus-values des particuliers et sont donc exonérées au bout de 30 ans.

La SCI à l’IS paie elle-même son impôt. La SCI paie l’impôt sur les sociétés. Si les associés ne se versent aucun dividende, ils ne paient aucun impôt à titre personnel. Aussi, la base imposable est plus faible que pour la SCI à l’IR car l’amortissement de l’immeuble est possible dans la SCI à l’IS contrairement à la SCI à l’IR. Les plus-values sont soumises à l’impôt sur les sociétés et ne bénéficient d’aucun abattement pour durée de détention.

Le mieux est de faire une simulation afin de déterminer le régime le plus favorable.